Vous êtes ici : Accueil > Album

Album

  • Clic et Cloc

  • Auteur : Estelle Billon-Spagnol
  • Editeur : Saint-Mandé (Val-de-Marne) : Talents Hauts
  • Publié : 2018
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A BIL
Savoir plus et réserver
 

Bel album sur l'amitié, l'identité et le partage ou le texte chantant raconte comment deux oiseaux arrivent à vivre leurs différences ensemble ou séparément. 

Estelle 

Un format comme une interpellation, un titre comme une injonction, qui consiste en un mot répété trois fois avec la vigueur d’une typographie en capitales claires et nettes : Vite vite vite ! Le livre intrigue et même, provoque : il faut l’ouvrir pour comprendre ce qu’il s’y passe. C’est alors que commence à se dérouler une longue frise de personnages et de véhicules se précipitant vers un but inconnu mais, vraisemblablement, d’une importance extrême.

Un jeune enfant participe à cet élan collectif : il n’a pas une minute à perdre ! Le texte qui se poursuit sur une seule ligne d’une page à l’autre sous une série d’illustrations interrompues ne laisse aucun doute à ce sujet. Mais … à quoi bon tant de hâte ? Revirement soudain au beau milieu de l’album : l’enfant ne parvient plus à suivre cette « course folle ». Les mots se mettent à danser et onduler, accompagnant son retour à la maison, au rythme lent d’une flânerie émerveillée par la beauté de la nature.


Le sous-titre de la couverture prend vraiment tout son sens à l’issue de cette lecture « Et si on savourait ensemble la lenteur ? ! » Aucune raison de se dérober à cette invitation. Ni aucune envie. Car, par une ingénieuse composition graphique, l’album se termine par le commencement de tous les possibles.

  • Vite vite vite !

  • Auteur : illustré par Clotilde Perrin
  • Editeur : Paris : Ed. Rue du Monde
  • Publié : 2019
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A PER
Savoir plus et réserver
 

Un format comme une interpellation, un titre comme une injonction, qui consiste en un mot répété trois fois avec la vigueur d’une typographie en capitales claires et nettes : Vite vite vite ! Le livre intrigue et même, provoque : il faut l’ouvrir pour comprendre ce qu’il s’y passe. C’est alors que commence à se dérouler une longue frise de personnages et de véhicules se précipitant vers un but inconnu mais, vraisemblablement, d’une importance extrême.

Un jeune enfant participe à cet élan collectif : il n’a pas une minute à perdre ! Le texte qui se poursuit sur une seule ligne d’une page à l’autre sous une série d’illustrations interrompues ne laisse aucun doute à ce sujet. Mais … à quoi bon tant de hâte ? Revirement soudain au beau milieu de l’album : l’enfant ne parvient plus à suivre cette « course folle ». Les mots se mettent à danser et onduler, accompagnant son retour à la maison, au rythme lent d’une flânerie émerveillée par la beauté de la nature.


Le sous-titre de la couverture prend vraiment tout son sens à l’issue de cette lecture « Et si on savourait ensemble la lenteur ? ! » Aucune raison de se dérober à cette invitation. Ni aucune envie. Car, par une ingénieuse composition graphique, l’album se termine par le commencement de tous les possibles.

Emilie Bisette a un petit souci. Elle éternue au moindre courant d’air froid. C’est à dire, très souvent. Mais ce qui est bien plus embêtant, c’est qu’à chacun de ses éternuements un énorme grizzli sort de son nez, un féroce, du genre pas commode. C’est pourquoi elle prend toutes les précautions possibles afin d’éviter d’être malade et de lâcher dans la nature un fauve prêt à se jeter sur le voisinage.

Or, ce qui pourrait sembler une catastrophe s’avère une aubaine pour un certain Jean-Félix Larnac, qui dirige la FOC, Fabrique des Ours de Compagnie. Une fois capturés et quelque peu transformés, les Grizzly d’Emilie lui fournissent la matière première d’un marché fort lucratif. S’étant lié d’une amitié tout à fait intéressée avec la naïve demoiselle, il n’a de cesse provoquer chez elle des salves d’éternuements assortis de Grizzlys, à grand renforts de ventilateurs et de bains glacés. La voici désormais, de son plein gré, définitivement malade.

Définitivement ? Non, car un beau jour, toutes ses tentatives pour provoquer le Grizzly virus, même en plein hiver et sous la pluie, échouent. Fin des éternuements et de la belle amitié avec Jean-Félix. Très chagrinée, Emilie pleure à grosses larmes et de ses yeux se mettent à sortir … de quoi faire fuir à toutes jambes le directeur de la FOC !


Avec ce petit clin d’œil à l’actualité de 2020 paru en 2019, apprenons à désamorcer les peurs et les paniques grâce à des doses massives d’humour. Les manigances de Monsieur Larnac, si elles échappent à la jeune Emilie, ne passent pourtant pas inaperçues. Les effets comiques des scènes absurdes, illustrées à merveille, suscitent autant le rire que l’esprit critique. Lorsque survient la faillite de la FOC, on a envie d’applaudir.

  • Le grizzli virus

  • Auteur : Emilie Chazerand
  • Editeur : Paris : Ed. L'Elan vert
  • Publié : 2019
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A CHA
Savoir plus et réserver
 

Emilie Bisette a un petit souci. Elle éternue au moindre courant d’air froid. C’est à dire, très souvent. Mais ce qui est bien plus embêtant, c’est qu’à chacun de ses éternuements un énorme grizzli sort de son nez, un féroce, du genre pas commode. C’est pourquoi elle prend toutes les précautions possibles afin d’éviter d’être malade et de lâcher dans la nature un fauve prêt à se jeter sur le voisinage.

Or, ce qui pourrait sembler une catastrophe s’avère une aubaine pour un certain Jean-Félix Larnac, qui dirige la FOC, Fabrique des Ours de Compagnie. Une fois capturés et quelque peu transformés, les Grizzly d’Emilie lui fournissent la matière première d’un marché fort lucratif. S’étant lié d’une amitié tout à fait intéressée avec la naïve demoiselle, il n’a de cesse provoquer chez elle des salves d’éternuements assortis de Grizzlys, à grand renforts de ventilateurs et de bains glacés. La voici désormais, de son plein gré, définitivement malade.

Définitivement ? Non, car un beau jour, toutes ses tentatives pour provoquer le Grizzly virus, même en plein hiver et sous la pluie, échouent. Fin des éternuements et de la belle amitié avec Jean-Félix. Très chagrinée, Emilie pleure à grosses larmes et de ses yeux se mettent à sortir … de quoi faire fuir à toutes jambes le directeur de la FOC !


Avec ce petit clin d’œil à l’actualité de 2020 paru en 2019, apprenons à désamorcer les peurs et les paniques grâce à des doses massives d’humour. Les manigances de Monsieur Larnac, si elles échappent à la jeune Emilie, ne passent pourtant pas inaperçues. Les effets comiques des scènes absurdes, illustrées à merveille, suscitent autant le rire que l’esprit critique. Lorsque survient la faillite de la FOC, on a envie d’applaudir.

Savoir plus et réserver
 
L'histoire d'un fleuve au destin singulier. Sa fin inhabituelle signe le renouveau du cycle de l'eau et de la vie. Les magnifiques illustrations de l'album servent un texte où la nature est source d'émerveillement. Les forces des éléments s'affrontent puis s'équilibrent en une opulente diversité.

  • À la maison, il y a des règles !

  • Auteur : Laurence SalaÉun, Gilles Rapaport
  • Editeur : Paris : Seuil jeunesse
  • Publié : DL 2014
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A SAL
Savoir plus et réserver
 

Savoir plus et réserver
 

Savoir plus et réserver
 

  • Maman dans tes bras

  • Auteur : Soledad Bravi
  • Editeur : Paris : L'Ecole des Loisirs
  • Publié : DL 2014
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A BRA
Savoir plus et réserver
 

  • L'oizochat

  • Auteur : Rémi Courgeon
  • Editeur : Paris : Mango jeunesse
  • Publié : 2014
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A COU
Savoir plus et réserver
 

  • L'abominable homme des neiges

  • Auteur : Eva Susso
  • Editeur : Paris : A. Michel jeunesse
  • Publié : DL 2013
  • Type de document : Livres Jeunesse
  • Cote : A SUS
Savoir plus et réserver
 

SHARE

Syndiquer le contenuSHARE